Roy Lichtenstein

A l’occasion de la rétrospective Roy Lichtenstein au centre Pompidou de Paris, petit retour sur ses œuvres et sur lui-même.

Né en 1923 à Manhattan,  il s’inscrit à la Art students league of New York pendant l’été 1939 puis à l’Université d’état de l’Ohio en 1940 afin d’étudier l’art. Il part à la guerre puis voyage beaucoup et s’installe enfin dans le New Jersey où il devient enseignant. C’est à cette période qu’il rencontre Allan Kaprow, peintre lyrique abstrait et qui fut l’un des créateur du « happening ».

En 1961, il reprend des images de dessins animés en s’inspirant des techniques publicitaires de l’époque.

roy-lichtenstein-look-mickey-art« Look Mickey! », 1961

Il est exposé à New York par Leo Castelli (alors que celui-ci vient de refuser le travail d’Andy Warhol). Sa première exposition à lieu en 1962 et réussi à vendre tous ses tableaux à des collectionneurs avant même l’inauguration.

Il se réinstalle à New York avec sa femme en 1963, expose ses œuvres et commence à se faire connaître aux États-Unis et dans le monde entier.  C’est à ce moment là, qu’il débute une série de toiles inspirés des Comics Américains.

drowninggirl« Drowning girl » 1963

Whaam! 1963 by Roy Lichtenstein 1923-1997« Whaam! » 1963

roy-lichtenstein-pop-prints-crying-girl« The crying girl » 1970

Dans les années 1970, il rend hommage aux grands maîtres de la peinture en revisitant certaines de leurs œuvres. Il commence également une série de nature morte dans un style cubiste.

362.1990« La danse » 1974

bananes« Bananas and grapefruit » 1972

En 1989 sa toile « Torpedo…los! » est vendu à 5,5 millions de dollars

4_Torpedo_600« Torpedo…LOS! » 1963

Il a également créé des sculptures et notamment « Barcelona head » réalisé pour les JO d’été de Barcelone en 1992

11739942-barcelona-head--a-sculpture-by-roy-lichtenstein-in-barcelona« Barcelona head » 1992

En 1996, il crée le logo de Dreamworks Records, il s’agit là de son dernier travail car il meurt d’une pneumonie en 1997.

61myt4vmtel_sl600_

La rétrospective au centre Pompidou à lieu jusque début Novembre, mais il est possible d’aller voir ses œuvres dans plusieurs musées comme le  MoMa à New York ou le musée Ludwig à Cologne.

Publicités